Le Blog

Le blog !

 Impossible d'évoquer la Rentrée scolaire sans parler des émotions liées à l’inconnu, au changement de classe ou d’école, voire à la séparation qui peut être difficile et même douloureuse, surtout lorsque c’est la première fois. 

La rentrée est un moment qui compte dans la vie d'un enfant.
Cet évènement est source d'angoisse ou de joie en tout cas, d'émotions souvent intenses.

Voici quelques Fleurs de Bach qui pourraient aider vos enfants à gérer leurs émotions.

  • Mimulus, la Mimule : pour les enfants qui ont peur. Peur de ne pas être dans la même classe que les copains, peur de se perdre, peur de ne pas avoir les professeurs souhaités, peur de ne pas de faire de camarades...
  • Rock rose, l'hélianthème pour les enfants paniqués. 

Grosse angoisse quelques jours avant la rentrée qui lui nouent le ventre et l'empêche de dormir ou qui provoquent des cauchemars terrifiants. Pour le jour de la rentrée lorsque la peur panique s'empare de l'enfant, s'il refuse de monter dans la voiture ou de sortir de la maison. Cet elixir pour lui redonner du courage et du sang froid.

  • Walnut, le noyer : pour permettre de vivre la transition vacances / école au mieux. Pour  s'adapter à ces nouveaux horaires, ces nouvelles habitudes.
  • Honeysuckle, le chèvrefeuille : pour sortir de la nostalgie de la maison et des vacances. 
  • Impatiens, l'impatience : pour les enfants qui au contraire seront pressés de retrouver les copains, les instituteurs... Ils pourront ainsi se détendre et patienter.


A chacun ses émotions, à chacun ses fleurs parce que nous sommes tous différents.
Bonne rentrée à tous !

Centaury et la Vierge


 En terme de traits psychologiques, le signe de la Vierge se traduit par une nature gentille, attentive, dévouée, qui se montre serviable avec calme et discrétion. Ces traits de caractère fondamentaux sont communs à ceux de la fleur CENTAURY qui est associée au signe. La Vierge est le dernier signe de l’été ; c’est le temps des moissons, de l’engrangement des récoltes, symbolisé par une jeune fille portant un épi de blé et matérialisé au niveau mental par la collecte, la sélection, l’analyse, le classement d’informations, la Vierge cherchant ainsi à se sécuriser en ayant la maîtrise de toute chose, en créant son propre système de valeurs. 
La Vierge vit également sur des mesures de défenses contre son instinct avec des mécanismes de protection  : inhibition, timidité, méfiance, pudeur, mais aussi autodiscipline, autocritique, autoanalyse. 
 L’essentiel pour elle est “d’accomplir son devoir”, avoir une vie “en ordre” et “servir”, de façon pratique et concrète, en agissant avec persévérance et humilité, en suivant un plan réfléchi, raisonné et perfectionné, en apportant une grande attention aux détails. 
 On trouve également dans ce signe de l’inquiétude de l’inconnu, de l’imprévu, ce qui rend la personne facilement nerveuse, anxieuse. 
Ambitieuse mais qui devient facilement instinctive, agressive, révoltée, inflexible dans ses pensées . 
Cette Vierge-là affiche les caractéristiques de la fleur BEECH, voire celles de VINE quand de formaliste elle en arrive à être moralisatrice. 
Il n’est pas rare de trouver chez ce signe une nature maniaque et désordonnée, rationnelle et irrationnelle, économe puis soudainement dépensière, etc 
 La Vierge a naturellement besoin de temps pour intégrer et assimiler ce qu’elle a appris, les expériences vécues, sous peine de problème au niveau des intestins. 
Son évolution passe par la libération de schémas solidement ancrés (WALNUT peut aider), source d’entêtement et d’enfermement mental dont souffre facilement la Vierge et qui peut conduire à vivre des histoires qui se répètent (CHESNUT BUD). Il lui faut apprendre à sortir de sa réserve en provoquant les évènements ; il lui faut aussi détourner sa façon d’envisager l’aide à autrui en apprenant que servir, c’est être au service du meilleur en l’autre. Or, pour servir, il faut déjà commencer à nourrir, soutenir, faire grandir le meilleur en soi et ceci grâce à cette énergie fondamentalement féminine, reliée au féminin divin et donc aussi à Mère Nature. 
Jacques Bordaries.

La Purification

 

 Une question revient très souvent : 
Pourquoi faut-il purifier les pierres ?

  

Il est très important de bien nettoyer vos pierres dès que vous les recevez chez vous. En effet, lorsqu'on achète une pierre ou quand on le reçoit en cadeau, elle doit être purifié afin d'évacuer toutes les influences qu'elle a subit depuis son extraction du sol jusqu'à ce qu'elle arrive dans vos mains. Chaque cristal a son histoire et peut-être chargé d'ondes négatives en fonction de ce qu'il a vécu et des personnes qui l'ont touché. 

c'est pourquoi cette étape est nécessaire pour que les pierres retrouvent leurs vertus et leurs énergies positives.

Comment purifier mes pierres ?
Vous avez le choix entre plusieurs méthodes :
- la purification à l'eau :
 

  Passez vos pierres quelques minutes sous le filet d'eau, vous pouvez aussi trouver une rivière pour nettoyer vos pierres.

Attention, toutes les pierres n'aiment pas l'eau : la Célestine, l'Azurite, La Malachite, l'Angélite pour les plus connues. Il est donc nécessaire de se renseigner lors de l'achat pour savoir quelle méthode utiliser pour la purification de votre pierre.
- la purification à l'encens :   La sauge et le Palo Santo sont deux purificateurs très puissants.
On les passe tout simplement à la fumée (encens en bâtons, en cônes, résines,...)
Vous pouvez également utiliser la sauge et le Palo Santo pour purifier votre intérieur.
- la purification au sel  :
 Certains cristaux peuvent aussi être purifié par le sel. Vous pouvez plonger votre cristal dans de l'eau salée à raison d'une cuillère à soupe de sel pour un litre d'eau. Utilisez de préférence du sel non raffiné. Laissez au moins 3 heures. Pensez à vérifier que votre pierre est compatible à l’eau et au sel.
Vous pouvez également utiliser la méthode du sel indirecte.
 Disposez du gros sel au fond d'un récipient, puis pliez un mouchoir en tissu par exemple en plusieurs couches et déposez vos bijoux dessus. Cette méthode va éviter que vos pierres fragiles entrent en contact avec le sel
Ne conservez pas le sel. Jetez le.
- la purification à la terre
Vous pouvez enfin purifier vos cristaux par enfouissement. C'est une purification lourde et longue utilisée pour des cristaux très dégradés ou fortement chargés d'énergies négatives. Il suffit donc d'enterrer votre pierre sous terre dans un endroit chargé d'énergies positives. Notez bien l'endroit où vous l'avez enfoui, ce qui vous évitera de la chercher pendant des heures. Laissez votre pierre là quelques jours. Lavez-la à l'eau claire puis essuyer votre pierre avec un chiffon propre.

Il faudra ensuite procéder au rechargement de vos pierres. Mais ça je vous en parle la semaine prochaine... ;-)


Etre soi-même

 

“Le courage, c’est d’être vous-même chaque jour dans un monde qui vous dit d’être quelqu’un d’autre” : oui, notre entourage nous influence beaucoup, parfois involontairement. 

Parce que nous avons naturellement envie de plaire, d’être accepté par autrui car nous sommes des êtres sociaux. 
Mais parfois nous avons tellement peur d’être rejetés, moqués ou laissés de côté que nous sommes prêts à changer nos goûts voire nos idées, à taire nos préférences, à nous sacrifier pour devenir une autre personne.


Mais qu’est-ce que cela signifie, au fond, être soi-même ?
C’est “obligatoirement être différent des autres, tout simplement en vertu d’une identité propre” . 

C’est aussi lorsque le moi intérieur est en accord avec l’image qu’il renvoie à l’extérieur. 

Être sincère avec soi-même, se connaître et se faire connaître des autres de façon honnête, sans jouer un rôle ni se cacher.


Pour y arriver, d'abord arrêter de se comparer aux autres.
Chaque personne a reçu des dons et des talents différents. 
La comparaison mène souvent malheureusement à la critique d’autrui, à l’orgueil ou encore à un dénigrement abusif de soi. 

J’ai compris qu’il ne fallait pas essayer à tout prix d’être comme les autres, mais plutôt de rechercher en moi ce qui me rendait unique, ce que je pouvais apporter aux autres, à mon échelle, en respectant ma singularité.

Ensuite, il est important de comprendre qu’il était inutile (et surtout épuisant!) de vouloir toujours et à tout prix plaire à tout le monde.
Il y aura toujours quelqu’un pour nous critiquer, quoi que nous fassions.  
Apprendre à être acceptée telle que j’étais sans avoir peur du regard d’autrui a été difficile mais m’a permis de me libérer petit à petit et d'être moi même.

Lorsque j'ai cessé de me comparer aux autres et que j'ai assumé ma personnalité et mes facultés, je me suis épanouis selon ma vocation propre. 
 Il faut savoir prendre des risques, et avancer : l’important c’est de toujours chercher à donner le meilleur de soi. 

Qu’a-t-on à perdre en étant nous-mêmes finalement ? Des amis ? Si nous les perdons c’est qu’ils n’étaient pas vraiment des amis 😉 Mais attention, être soi-même ne signifie pas écraser les autres, s’affirmer orgueilleusement. Cela signifie plutôt accepter avec humilité nos qualités, nos défauts, nos talents, nos limites, nos forces et tâcher d’en tirer le meilleur. Soyons courageuses, soyons nous-mêmes, nous avons chacune tant de richesses intérieures à donner, à partager et à rayonner, ne privons pas notre entourage de ces belles choses 🙂 ! 

Et vous, éprouvez-vous des difficultés à être vous-même ?
 Partagez vos expériences et vos conseils en commentaire ! 

L'intuition

 

Qui n'a jamais vécu cette situation ??


Pour reconnaître la voix de son coeur/intuition, il est nécessaire de prendre du recul pour observer les propos qui s’invitent dans notre tête.


Demandez-vous « qu’est-ce que je veux ? »

 Et dans ce cas, comme lorsque nous avons  une décision importante à prendre, des idées et des sensations apparaissent en nous. 

Mais entre la confusion des idées de l’ego et le manque de confiance en soi (en son coeur), il est naturel de douter...

Le premier réflexe sera peut-être de vous soucier de l’opinion des autres, de chercher des réponses à l’extérieur plutôt que de se fier à ce qui s’exprime au plus profond de nous. 

 

Amusez-vous à noter ce qui vous vient à l’esprit et ce que vous ressentez lorsque vous êtes face à une situation ou une relation qui vous pose problème (choix, doute, hésitation, peur, mal-être). Notez tout ce qui vient à votre esprit.

Ensuite, relisez-vous et faites deux colonnes (coeur et mental), et classez les idées qui vous sont venues dans les colonnes.
 Juste pour vous entraîner à distinguer les idées du coeur et les idées du mental. 

Voilà des pistes pour vous aider : 

La voix du cœur/intuition, c’est

  • Une idée, une visualisation qui fait vibrer toutes nos cellules.
  • La première réponse (spontanée) qui nous vient à l’esprit ou en sensation comme évidente.
  • Notre idéal, si nous ne nous mettions aucune limite.
  • Un message qui génère une forte émotion positive : joie intense, enthousiasme, plénitude, liberté, quiétude.
  • Une proposition qui respecte nos besoins profonds et nos valeurs 
  • Une perception que nous pouvons juger déraisonnable et que nous ne pensons pas être capables d’honorer.
  • Notre faculté à nous émerveiller et à croire en tous les possibles.


Le mental (liste d’indices non exhaustive!) c’est :

  • Une sensation d’obligation, de contrainte.
  • L’expression de la peur et de l’ignorance sous toutes ces formes (ressassements, extrapolations, suppositions négatives).
  • Un jugement, reproche, accusation en vers soi-même.
  • Le rationnel, la raison (le cœur à ses raisons que la raison ne connait pas !)
  • Une idée ou un désir qui change rapidement (en quelques heures ou quelques jours),
  • Une illusion (croyances erronées), un caprice (croire qu’une chose va nous rendre heureux).
  • Vouloir tout, tout de suite
  • Une idée qui fait naître une contradiction, un conflit intérieur.
  • Une pensée qui nous dévalorise ou nous pousse au repli, à la résignation.
  • Une issue pessimiste. 


Faire confiance à son cœur (se faire confiance) prend du temps, surtout quand on ne l’a jamais fait, quand ce n'est pas une habitude.
 Donnez-vous du temps… mais faites-le ! Faites-le pour vous, pour votre vie, votre santé, vos relations, vos proches. 
 

Notre cœur nous indique le chemin que nous devons suivre pour arriver là où notre âme le souhaite. 
Et ce chemin n’est pas forcément une autoroute. Pourquoi ?
 Parce que, c’est seulement quand nous sommes confrontés à des difficultés que nous pouvons tirer des enseignements de ce que nous vivons. 
C’est seulement quand nous sommes conscients d’être bloqués que nous pouvons apprendre à nous libérer.
 Tout le monde est confronté à des épreuves dans sa vie.


Ce n’est pas parce que nous avons suivi notre cœur que les autres sont en mesure de nous comprendre ou que notre vie devient un long fleuve tranquille
Nous ne sommes pas responsables des autres et de la façon dont ils voient les choses. 

Lorsque je suis mon cœur, les choses deviennent cependant beaucoup plus simples et légères. 
En cas d’obstacle, le chemin est éclairé. Cela fait une grande différence 



 La Lithothérapie

L’homme a recours à la lithothérapie depuis la nuit des temps. Dans l’histoire, les civilisations qui se sont succédé ont fait confiance aux propriétés des minéraux et aux pouvoirs thérapeutiques des pierres. 

C’est grâce aux pierres que le développement des civilisations a pu avoir lieu. 
Les hommes de la préhistoire ont utilisé les pierres en vue de fabriquer des parures et des outils. 
Dans l’Antiquité, les Incas, les Aztèques et les Mayas s’affichaient avec des bijoux parés de pierres. 
Du côté de l’Égypte antique, on a commencé à éprouver de l’intérêt pour le symbolisme des couleurs des pierres, mais également à leur placement sur le corps.

Ensuite, la découverte des propriétés bienfaitrices des minéraux s’est développée en Inde, en Chine, puis au Japon avant d’atteindre petit à petit le monde entier.

Au Moyen-Âge, on trouve les minéraux en Europe sous forme d’élixirs et de poudres.


De nos jours, la lithothérapie ou la médecine par les pierres a le vent en poupe et nous allons vous parler de l’origine de ce type de thérapie, son utilisation et ses bienfaits.

Pour faire face sereinement aux difficultés que nous rencontrons dans notre vie, nous devons prendre soin de nous. Le bien-être concerne tous les aspects de notre corps, dont l’aspect physique, mental et émotionnel.
 Si nous nous sentons bien dans notre peau, nous gagnons en confiance en nous-mêmes et nous sommes plus motivés à réussir dans tout ce que nous entreprenons.
Il est parfois utile d’accompagner la médecine conventionnelle pour soulager l’être humain.
C’est pourquoi de nombreuses alternatives existent pour tenter de vous apporter un mieux-être ! 

Les femmes dites "Sorcières"


«Ce ne sont pas les sorcières qui ont été brûlées,

C’étaient des femmes.

Des femmes considérées comme

Trop belles,

Trop franches,

Qui avaient une tache de naissance,

Des Femmes trop habiles en phytothérapie,

Trop fortes,

Trop calmes,

Trop de rouge dans ses cheveux,

Des femmes qui avaient un lien fort avec la nature

Les femmes qui dansaient

Les femmes qui chantaient

ou quoi que ce soit d’autre, vraiment.

Les sœurs ont témoigné et se sont retournées les unes contre les autres lorsque leurs bébés étaient détenus sous la glace.

Les femmes étaient détenues sous l’eau et si elles flottaient, elles étaient coupables et exécutées.

Si elles coulaient et se noyaient, elles étaient innocentes.

Les femmes ont été jetées des falaises.

Les femmes ont été enfoncées dans des trous profonds dans le sol.

Le début de cette folie a été des années de famine, de guerre entre les religions et beaucoup de peur. Les églises ont dit que les sorcières, les démons et le diable existaient et que les femmes n’étaient rien d’autre que du trouble. Le fanatisme biblique a tué des milliers de femmes.

Tout ce qui était lié à une femme était craint, en particulier sa sexualité.

Étiqueté comme sombre et dangereux, au cœur des procès de sorcières à travers le monde.

L’utilisation des mots est en effet très important, surtout lorsque nous faisons remonter à la surface ces histoires obscures, réprimées et oubliées. 
Parce que connaître notre histoire est important lorsque nous faisons du travail de guérison surtout en tant que femmes. 

Donner une voix aux femmes massacrées, leur donner réparation et une chance de paix.

Ce ne sont pas les sorcières qui ont brûlé.

C’étaient des femmes. » – Fia Forsström

Source: https://thewabisabihouse.wordpress.com/.../ce-ne-sont.../ 

Un bain de forêt pour mieux se recentrer !

Enfant, j'ai longtemps eu peur des forêts.
Aujourd'hui, je prends beaucoup de plaisir à y aller, à contempler, écouter, humer...
Beaucoup de personnes ayant des problèmes d'ancrage me disent qu'ils n'arrivent pas à méditer pour bien s'ancrer... Mais il n'y a pas que la méditation qui permet de s'ancrer... !
Promenez-vous dans une forêt ou un parc arboré et marchez lentement, arrêtez-vous souvent, levez la tête, adossez-vous à un arbre un instant, ôtez vos chaussures pour sentir la terre, les feuilles, l'herbe sous vos pieds. 
Prenez les petits sentiers, respirez, ressentez...
Par sa richesse, la forêt développe notre curiosité, notre capacité d'enchantement... Le pouvoir des forêts c'est une sensation d'apaisement immédiat, une pause réconfortante qui fait appel à nos 5 sens, une bouffée d'oxygène pour nous recentrer sur nos émotions, nos sensations, ...
Les bains de fôret améliorent l'intuition, la concentration, la créativité, le sommeil et réduisent le stress. Une cure bien-être sans addiction ni effet secondaire. Pourquoi s'en priver ?


Les bienfaits des pierres ? 

La lithothérapie consiste à rééquilibrer toutes les énergies de votre corps (énergie physique, mentale et émotionnelle) en utilisant les énergies des pierres.

La lithothérapie et la spiritualité sont indissociablement liées
Votre bien-être se basera sur votre croyance aux bienfaits des pierres utilisées. 
La force vibratoire des cristaux agit sur nos centres d’énergie (chakras), en vue d’apporter à notre corps le soulagement que nous attendions.

Pourquoi essayer la lithothérapie ?

De nombreuses personnes ayant déjà tenté l’expérience témoignent des bénéfices qu’elles en ont tirés. 
Il n’y a aucune inquiétude à avoir, car tester la lithothérapie ne vous expose à aucun risque tant que vous l’utilisez comme une méthode de soin complémentaire.

C’est grâce à leur rayonnement énergétique que les minéraux agissent sur le corps. 
Cette énergie émane de la formation de la pierre. 
Toutes les pierres sont différentes et chacune d’elles a ses propres caractéristiques, et donc ses vertus.

En fonction des pierres choisies, la lithothérapie pourrait vous aider à surmonter de nombreuses difficultés.
En rééquilibrant votre énergie, les minéraux auraient le pouvoir d’aider les maux physiques. Ils auraient également un effet boosteur sur l’organisme, et participeraient à l’amélioration de la qualité du sommeil, ainsi qu’a favoriser la fluidité des mouvements de l’organisme. Ainsi cette pratique aurait un avantage sur le plan physique, moral et émotionnel.

Certaines pierres permettraient d’augmenter votre confiance en vous, vous aideraient à lutter contre le stress et la dépression… 
D’autres pourraient vous protéger des énergies négatives. L’Obsidienne par exemple, apporterait une protection optimale contre les effets négatifs de la magie noire.